L’isolation écologique du logement pour une décoration saine

Posté par admin le 18 jan 2013 dans Dossiers Décoration |
Lire la suite...

Dans un logement, la chaleur s’échappe par le toit, les fenêtres, les murs. La mauvaise isolation par les murs est responsable de 35 % des déperditions de chaleur dans une maison (10% par les fenêtres), il est donc primordial de bien isoler ses murs et de bien choisir ses matériaux, afin de réduire ses consommations d’énergie et donc de préserver les ressources. Il faut bien y réfléchir dans le cas d’une construction ou d’une rénovation d’une maison.

L’isolant qui domine le marché aujourd’hui la laine de verre. La laine de verre (ou de roche) est un isolant très moyennement écologique. Fabriquée à  partir de verre recyclé, elle est nécessite cependant beaucoup d’énergie à  produire et restitue très mal la chaleur. Elle provoque parfois des irritations de la peau. Certains panneaux de fibres, contiennent des liants à  base de résine qui dégagent des COV. Les matériaux synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, mousse de poluyrétane), contiennent des isocyanates, (irritants pour les yeux dues aux COV) et émettent du pentane. Il importe de bien lire les indications des fabricants.

Les isolants en laine d’origine animale, la plume, ou d’origine végétale (le coton, le lin, le liège, le chanvre, la laine de bois, la ouate cellulose) répondent  pour leur part aux exigences actuelles et aux réglementations environnementales. On y ajoute des liants en fibres de polyester et certains insecticide et antifongique. Ces isolants écologiques sont issus de matières premières renouvelables et recyclables, n’émettent pas de COV, ont consommé peu d’énergie pour leur fabrication. Ils sont présentent donc beaucoup d’atouts pour la conservation de l’environnement.

Par contre en appartement, l’option isolation se révèle souvent impossible (copropriété, difficulté d’accès aux toitures..).

Changer les fenêtres, installer une VMC peuvent donc être des solutions simples pour assurer une bonne isolation et à  la fois une bonne circulation de l’air. Mais peut être qu’un simple colmatage au niveau des joints suffit (si présence d’occupants au dessus et en dessous de chez soi) ?  Un renouvellement de l’air 30 minutes matin et soir pour assurer une bonne
aération et une évacuation des COV est bien entendu indispensable.

COV : Composés Organiques Volatils

Article proposé par Florence Leroy  Décoratrice d’intérieur et habitat sain

http://www.altea-style-et-nature.com

 

Étiquettes : , ,

1 Commentaire

Michael
18 fév 2013 at 14:47

Bonjour,

Juste pour votre information :
Vous écrivez que “la laine de verre (ou de roche) est un isolant très moyennement écologique” et qu’ “elle provoque parfois des irritations de la peau”. Mais la laine de verre ou de roche n’est pas classée irritante (JOE du 05/09/2009 – L235) car il s’agit d’une irritation mécanique, et non chimique, qui disparait après rinçage à l’eau.
De plus, vous citez des isolants d’origine végétale ou animale comme isolants “écologiques”. Mais il faut savoir par exemple que le sel de bore incorporé à la ouate de cellulose est un produit classé dangereux pour la reproduction humaine et le développement du foetus (classement R2 – directive européenne 2008/58/CE de la Commission du 21/08/08)…


 

Réponse

Copyright © 2008-2018 Le Blog Décoration et Savoir-faire Tous droits réservés. Thème réalisé par Laptop Geek.

***